A retenir dans l'agenda de l'Urfist ...

23/01/2017 : Dans le cadre d’un appel à projets « Soutien aux projets innovants de formation » (SPIF) émis par PSL (ANR 10-IDEX-0001-02), l’École a achevé en janvier 2017 la conception d’un tutoriel multimedia interactif en ligne sur les brevets d’invention , confiée à l’URFIST de Paris, administrativement rattachée à l’ENC.

22/08/2016 : Le nom de domaine du site de l'URFIST a changé. Au lieu de urfist.enc.sorbonne.fr, il faut désormais saisir l'adresse suivante : urfist.enc-sorbonne.fr.
Merci de tenir compte de ce changement et de mettre à jour vos favoris et vos partages d'urls.

Version imprimable

Ressources complémentaires sur la veille documentaire digitale


Le lecteur de flux RSS/Atom permet de centraliser sa veille au sein d'un seul outil, néanmoins il n'est pas rare de réaliser une partie de celle-ci par le biais de lettres de diffusion (newsletters) auxquelles on s'abonne en communiquant une adresse électronique.

Si les outils pour convertir une newsletter mél en flux RSS sont beaucoup moins nombreux que pour la conversion inverse (RSS vers le mél), il en existe toutefois quelques uns comme celui décrit ci-dessous. Capture Kill the Newsletter

  • Kill the Newsletter : Ce logiciel libre à héberger sur son propre serveur est proposé par un doctorant en langages de programmation de l'université John Hopkins aux USA, Leandro Facchinetti. Il a ouvert une page Web dans l'unique but de faire profiter les internautes de ce programme dont le fonctionnement se fait en trois étapes :
    • Saisie du nom de la newsletter (à choisir librement, ci-contre il s'agit de celle du site LamourduWeb),
    • Après validation, le programme assigne une adresse électronique et une url XML,
    • L'adresse mél doit être copiée/collée dans le champs correspondant du formulaire d'abonnement mis à disposition par le site proposant la newsletter et l'url au format XML doit être copiée/collée dans l'agrégateur de flux RSS/Atom afin de traiter la lettre d'information sous forme de flux.

Si on est déjà abonné à la newsletter que l'on souhaite convertir en flux RSS/Atom, il faut alors remplacer l'adresse originellement communiquée par celle fournie par "Kill the Newsletter".

Il faut attendre la prochaine publication de la newsletter pour vérifier le fonctionnement effectif de la conversion mél vers le format RSS.

A noter que si le service d'inscription à la newsletter exige une validation par un lien à cliquer envoyé dans un mél à l'adresse fournie par Kill the Newsletter, eh bien là la conversion devient impossible :/

Cet article est rédigé grâce au site de Denis Szalkowski qui présente l'outil.

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !